Les jeux vidéo : les parents doivent-ils s’inquiéter ?

Jeux vidéo

C’est l’éternel débat qui fait rage entre les grandes marques de jeux vidéo et les particuliers. Voilà des années que la question se pose. Et encore aujourd’hui, plus de 5 parents sur 10 ne savent pas encore où donner de la tête. Doit-on réellement s’inquiéter.

Les images sont trop violentes

Les psychologues ainsi que les pédopsychiatres sont pour leur part convaincus de l’influence néfaste des jeux vidéo auprès des jeunes. Et pour cause, au fil des années, les images deviennent non seulement plus réelles, mais aussi plus violentes. Les jeux de guerre sont ceux les plus prisés. Alors, à petite dose, cela permet de faire sortir la violence qui est cachée dans le cœur de chacun, mais à forte dose, les impacts psychologiques seront importants. Il n’est pas rare de voir par exemple des jeunes qui font plus la différence entre le réel et le virtuel, ou d’autres qui font preuve d’un peu plus de violence qu’il ne devrait influencer surtout par les images qu’ils voient au quotidien.
Le constat est alarmant. Le cas de délinquance et les troubles du comportement sont plus présents chez les jeunes qui jouent aux jeux vidéo. Et il en est de même pour les taux de suicide.

Un moyen de s’évader

D’un côté, les grandes marques à l’origine de la production de jeu vidéo ne cessent de vanter les mérites de leurs articles. Selon eux, ce sont d’excellent moyen pour s’évader du stress quotidien, à moindre coût et en restant en sécurité chez soi. Ce sont des arguments que l’on ne peut leur ôter. En effet, il a été prouvé que l’adrénaline que l’on ressent pendant les jeux peut participer à un meilleur bien-être intérieur. Cela réduit le niveau de stress. Et au moins, en jouant aux jeux vidéo, ils ne seront pas en train de faire des bêtises ailleurs.
Le tout c’est donc de savoir faire la part des choses. Vous devez, en tant que parent, savoir mettre des limites à l’utilisation des manettes. Et surtout éviter de leur permettre d’y jouer dans leur chambre en leur proposant une télé sous prétexte que dans le salon, ils gênent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *